Bad boys, Bad Boys, what you gonna do ?

28 Nov 2014

Oui, j’aurais pu vous parler des soldes, de cette folie du Black Friday. Mais non. Je pense que suffisamment de gens en parlent et sincèrement, c’est usant. Ok, j’ai fortement apprécié le petit tour rapide chez Habitat hier soir, leur 25% de réduction en pré-soldes et surtout, surtout, le vin pétillant et les mince pies pour accompagner le tout. Mais non, je n’en dirais pas plus sur le Black Friday !

Je vais vous parler de commerce, oui, mais l’approche sera différente les amis, c’est dit !


Hier, mes collègues de travail sont allés manger au Food Market de Vauxhall.  Bien que plus agréable en été (terrasses, plus de stands, plus d’ambiance), on peut y découvrir en toute saison de chouettes pépites.

Bref, 14h, un email circule. « Des gâteaux vous attendent dans la cuisine, faites vite ! »

 


Ni une ni deux, me voila avec une part de gâteau à la coco et a la confiture de framboise  dans les mains. Le coup de foudre. Rien que ca. Je demande qui les a faits, je veux la recette. Réponse : « Ca vient de prison ». Alors certes, mon anglais est encore parfois approximatif, mais la, j’ai bien compris !

Tadam, découverte de la « Bad Boys Bakery » !

 

Awesome Caramel Pecan pie testee et approuvee par les collegues

 


La Bad Boys Bakery est en effet une superbe initiative développée au sein de la prison de Brixton ! Il fallait que je vous en parle, non seulement parce que les pâtisseries sont délicieuses, mais aussi et surtout pour vous dévoiler les coulisses du projet !

 

La Bad Boys Bakery, créée en 2012, est une entreprise sociale qui regroupe les détenus autour des fourneaux, pour les former aux métiers de boulangerie et pâtisserie. Les pâtisseries sont ensuite vendues à l’extérieur, par d’anciens co-détenus, renforçant ainsi ce lien extérieur-intérieur si souvent oublié, allant de paire avec toute tentative de réinsertion.  Ce dernier paramètre est en effet l’un des piliers phares de l’initiative. 

 

 

Et devinez qui est aux commandes de ce projet ? Devinez qui fait le ménage dans les cuisines et qui sélectionne les pâtisseries avant leur sortie ? Ni plus ni moins que... Gordon Ramsay !

 

 

Les débuts de la Bad Boys Bakery ont fait l’objet d’une série d’émissions, filmées et diffusées sur Channel 4. En ouvrant ainsi les portes de la prison de Brixton, Gordon dit vouloir responsabiliser les détenus et leur fournir des outils pour « affronter » le monde qui les attend. Gordon et sa team sont encore aujourd’hui grandement impliques dans l’ensemble du projet !

 

 

Si certains peuvent critiquer cette médiatisation, a tendance sensationnaliste, force est de constater que la Bakery est toujours la !

 

Les liens créés avec les partenaires extérieurs comme Caffé Nero, distributeurs des produits Bad Boys (pour connaitre tous les lieux de distribution des pâtisseries, c’est par ici et par la), persistent et continuent de se développer plus de 2 ans après le lancement du projet !

 

Working Links, principale agence de soutien au travail communautaire en Angleterre, conduit aujourd’hui la démarche ! Un joli succès qui permet encore une fois de s’interroger sur la question de la peine de prison et des objectifs de rétribution et réinsertion qu’elle devrait a minima englober !

 

Alors, faire un achat gourmand et utile, non solde mais a forte valeur ajoutée, c’est possible en ce Black Friday ! Foncez !

 

Et pour les frenchies, voici le lien vers une association française au top, qui s’inscrit dans la même lignée, œuvrant a faire tomber les murs de nos prisons ! Je vous laisse découvrir les différentes actions réalisées par les groupements locaux, directement sur leur site web !

 

Happy friday!

 

 

*photos issues du compte Instagram de BBB !

Please reload

© 2014 by Wonder_wherewe_Land.