Let it be!

5 Jan 2015

5 janvier 2015. Une nouvelle année qui commence.

 

On voit fleurir sur la toile un nombre incalculable d’articles portant sur les bonnes résolutions, que l’on prend et que l’on ne tient jamais ! Ca fait partie du jeu. On fait le bilan, on se dit qu’il y a des choses a changer, et puis finale ment on rentre dans sa routine, comme si de rien n’était. Et c’est normal. Le changement ne se fait pas en claquant des doigts, c’est un processus long et parfois difficile. Et puis, certaines choses sont a garder. Vous avez déjà fait un sacre bout de chemin l’année dernière,  prenez conscience de ce positif. Réaliser et voir les jolies choses, c’est deja beaucoup !

 

En ce qui me concerne, je n’ai pas fait de liste farfelue cette année. Je vais continuer sur ma lancée, continuer à me faire plaisir, continuer les voyages, continuer mon éducation sur les thématiques qui m’intéressent, développer ma curiosité.

 

Cependant, il y a bien une chose, importante, que je voudrais être capable de faire avant la fin de cette année. C’est applique le principe du « let it be ». Pas dans le travail (ca je gère, je ne suis pas une grande stressée et je ne me mets pas la pression), mais dans les relations que j’entretiens avec mes proches, mes amis plus particulièrement. Je suis une grosse relou en termes d’amitie, je suis très, et trop exigeante. Je projette mes attentes sur les autres, et j’attends beaucoup de ceux qui m’entourent, en oubliant parfois que nous ne sommes pas tous les mêmes, que nous n ‘avons pas tous la même façon d’exterioser nos sentiments et de vivre notre vie. Il est difficile pour moi de prendre conscience de cela, et de ne pas essayer de changer les gens. C’est contraire à tout ce en quoi je crois. Comment pourrais-je continuer à travailler dans mon domaine en pensant que la bataille est perdue d’avance, que l’humain ne peut être change ?

 

Il faut pour cela que j’arrive a faire la différence entre ce qui est important et ce qui ne l’est pas. Faire la différence entre le « Let it go », et le «Let it be ». Je parlais il y a peu de choisir ses batailles. On y revient. Je dois consacrer mon énergie à accompagner le changement de ce qui peut l’être, et ce qui fera une vraie différence pour le bien être des gens qui vivent sur cette planète. Leur bien être, pas le mien. Lorsque je projette mes attentes sur mes amis et mes proches, c’est pour répondre a mes besoins, pas les leurs. Il faut que j’arrête de penser que ma façon de voir leur vie est la meilleure. Ecouter et proposer si je sens que cela est nécessaire devrait être mon seul recours ! Accompagner le changement s ‘ils en expriment le besoin, les soutenir dans ce processus interne et personnel. S’ils en expriment le besoin seulement. Je ne vais pas « laisser couler », mais « laisser être ».

 

 

Voila ma résolution 2015. C’est vague, c’est large, mais j’ai réalisé pour moi même une liste de 3 questions clés que je dois me poser avant de m’exprimer ! Décliner en actions précises ce principe devrait pouvoir m’aider à le rendre concret !

 

Allez, promis, c’était le dernier article pseudo-philosophique, on retourne bientôt a nos moutons, avec encore plein de bons plans sur Londres et ailleurs !

 

Je vous souhaite pour cette nouvelle année plein de bonnes choses. Surtout, soyez tolérants envers les autres et vous même, prenez le temps et évoluez à votre rythme :)

Please reload

© 2014 by Wonder_wherewe_Land.