Escapade en UK #3 - Un weekend a Dublin

20 Jan 2015

 

 

Aujourd’hui, c’est à Dublin que je souhaite vous emmener! Oui, bon, techniquement, ce n'est pas en UK, on est d'accord :)

 

Pour: un week-end

Quoi: la ville, l'ambiance, les pubs

Depuis Londres : en avion (1h de vol environ) ou en bus/ferry (trajet bien plus long, valable uniquement si vous partez plus longtemps)

 

En effet, la capitale de l’Irlande ne se situe qu’a une heure de Londres en avion. Il est aussi possible de rejoindre cette ville par bus et ferry, mais le délai est alors un peu plus long, et il est préférable d’allonger un peu la durée du séjour. Si vous optez pour le vol, vous pourrez aisément profiter de cette ville a taille humaine en un weekend ! Vous ne pourrez pas tout voir, mais deux jours et une nuit sont suffisants pour vous imprégner de la magie irlandaise ! Nous y étions peu avant Noel, ce qui ajoute sans nul doute a l’atmosphère festive. Mais pour y être allée au printemps également il y a quelques années, je peux vous affirmer que chaque saison apporte à la ville quelque chose de différent et de magique ! Voici donc une petite idée de programme parfait pour deux jours.

 

Nous sommes partis le samedi matin de Londres, atterrissage vers 11h de l’autre cote du Saint George Channel. Il faut ensuite compter une petite heure pour rejoindre le centre ville en bus. Grace a des hôtes Airbnb adorables, nous avons pu déposer nos sacs a dos et laisser ensuite nos pas nous guider dans la ville, sans pression ni plan défini. Nous avions choisi une chambre chez l’habitant, pour beneficier des conseils de vrais locaux, et aux abords de trinity college, pour un peu plus de calme

 

Une fois delestes de nos affaires, nous nous sommes mis a la recherche d’un lunch. Nous avons pris la direction du centre et de Grafton street, avenue piétonne tres commerçante, persuades de trouver de quoi nous satisfaire dans ce coin. Pas si évident. Il nous aura fallu nous écarter de l’artère principale pour tomber, dans une petite rue, sur un restaurant tout a fait charmant et aux prix très corrects. Mention spéciale au risotto pumpkin, feta et épinards, dégusté en terrasse couverte et chauffée ! Je vous recommande donc le Coppinger Row, situé dans la rue du même nom. Pas tres typique irlandais, mais parfait pour nous contenter!

 

 

Histoire de faire glisser tout ca et de rester dynamique, nous avons décidé de pousser la promenade jusqu’a Saint Patrick’s Cathedral, a l’architecture vraiment canon, tant a l’extérieur qu’a l’intérieur. Retour par Christchurch Cathedral, sous un ciel de plomb ! Puis nous avons remonté Lord Edward Street en direction du vieux Dublin.

 

 

Bien que n’ayant pas teste leurs pâtisseries, je vous invite tres fortement a vous arrêter dans le salon de thé « Queen of tarts » pour un petit break au chaud ! Il remporte tous les suffrages sur internet !

 

Petite pause a l’appartement, histoire que le malade (ouais, chopper la grippe pour un weekend touristique c’est toujours une bonne idée) se repose un peu, et hop, direction le restaurant recommandé par nos hôtes.

 

 

The Oliver Saint John’s Gogarty, situe sur la fameuse Fleet street, juste après le Temple Bar, ne nous aura pas déçus ! Bien que l’on puisse reprocher aux serveurs de ne pas être hyper chaleureux, l’attente au bar du premier étage est super sympa, accompagnée par un chanteur a la guitare joyeuse. A l’étage, le restaurant offre un vrai décor irlandais et les prix sont assez intéressants.

 

On y mange bien, comme dans un pub, mais en un peu plus fin ! Je vous conseille très vivement le cheese-cake au Baileys, une vraie tuerie ! Un petit verre au Temple bar pour clore la soirée, et au dodo ! A noter que le Gogarty fait aussi auberge de jeunesse !

 

 

Le dimanche commence tranquillement par un réveil sous un grand ciel bleu. Apres un superbe petit déjeuner de rois propose par nos hôtes (oh le saumon fumé au réveil, quelle invention magique), direction la visite de la brasserie Guinness. Alors comme ca, de prime abord, la visite d’une fabrique de bières le matin, ca fait pas forcement rêver. Mais en réservant a l’avance, sur le net, pour un créneau avant 11h, on fait de sacrées économies ! Il faut savoir que nous sommes tous les deux de grands fans. Ceux qui n’aiment pas la bière y trouveront sans doute moins d’intérêt.

 

Petite promenade le long de la Liffey river pour rejoindre la brasserie et hop, c’est partie pour deux a trois heures de visite.

 

Le guide audio est gratuit, et vous permettra de suivre et de comprendre les différentes étapes de fabrication (et les secrets) de ce breuvage si typique ! On découvrira aussi que l’entreprise Guinness est tres engagée socialement et qu’elle continue aujourd’hui de fournir à ses employés de grands avantages sociaux souvent inexistants dans le reste du pays.

Le point d’orgue de la visite, la dégustation de votre pinte de Guinness depuis le bar a 360 degrés qui domine toute la ville. Vous aurez le choix entre vous la servir vous même sous les directives d’un employé Guinness (pour être honnête ca fait un peu trop « a la chaine » pour être vraiment sympa) ou tout simplement utiliser votre ticket directement au bar !

C’est le moment de faire la sieste au soleil, avec une vue superbe !

 

 

Légèrement embrumes par cette pinte a jeun, nous faisons un saut par la boutique (absolument TOUT est décliné aux couleurs de Guinness, du chocolat aux sous-vêtements en passant par les décorations pour le sapin) puis nous repartons en direction du centre. Nous découvrons de chouettes rues moins touristiques et par le plus grand des hasards, un peu de street art dublinois.

 

Pour le lunch, nous faisons un break dans l’un des pubs que j’ai visite il y deux ans, et que j’avais particulièrement aimé, The Porterhouse. Sur plusieurs étages, l’ambiance le soir y est folle, quand le groupe de musique se met à jouer sur la scène située dans le puits des escaliers (oui, bon, faut le voir pour comprendre) ou quand le match de rugby débute sur les écrans géants.  Un bon irish stew plus tard, une heure passee a regarder les etageres remplies de bieres (et cidres) du monde entier, nous voila partis pour une promenade dans les jardins de Trinity Collège (en passant par le magasin de bonbons de Temple bar of course).

 

 

Le campus est un peu plus calme qu’en semaine, et il fait bon déambuler dans ces cours aux arbres anciens.

 

J’embarque N. en direction de la fameuse bibliothèque, réputée pour abriter le superbe Book of Kells, aux enluminures magiques. Pour être honnête, ce n’est pas ce qui m’attire le plus dans cet endroit. Je rêve depuis des années de fouler le parquet de la Long room, accessible uniquement en passant par l’exposition. Attention, les horaires sont assez restreints. Ceci dit, en arrivant 1/2h avant la fermeture, le prix est divise par deux, ce qui le ramène a 5 euros. Et ca c’est cool, parce que sinon ca pique un peu !

 

L’heure tourne et il est temps de récupérer nos affaires a l’appartement, afin de nous rediriger vers le centre ville, ou nous prendrons ensuite la navette vers l’aéroport.

 

Dernier verre dans le Temple bar, ou le groupe présent nous offre nos dernières miettes d’Irlande.

 

 

Nous reviendrons, c’est certain. Dublin se prête vraiment a la flânerie et c’est une ville a parcourir tranquillement, sans pression, en laissant la magie des lieux opérer ! Pas besoin de prendre les transports en commun pour visiter la ville.

 

La prochaine fois que nous viendrons, nous irons pique-niquer dans le parc Saint Stephen, faire les magasins (peut être) au nord de la rivière, et sortirons surement de la ville pour visiter le village de pêcheurs de Skerries.

 

L’Irlande a tant a nous offrir ! Je publierai bientôt un récapitulatif de mon road trip en Irlande il y a deux ans, qui se fait tres bien en une grosse semaine !

 

En attendant, pour vous impregner de cette chouette atmosphere, je vous invite a regarder cette video sur IG! Bonne journee!

 

 

Please reload

© 2014 by Wonder_wherewe_Land.