Escapade en UK #4 - Part 2/Dartmoor National Park

8 Apr 2015

 

Hello everyone!

 

Comme mentionné dans le précédent article sur Burnham-on-Sea, le premier véritable objectif de notre séjour dans le Sud-ouest était le Dartmoor National Park. Malgré le temps affreux que nous avons eu, et le fait que nous avons du réduire a cause de cela notre séjour dans le parc, nous avons eu un véritable coup de cœur, et nous planifions déjà notre prochain passage, lorsque la probabilité d ‘avoir de belles journées se fera plus grande. Pour cette raison, parce que je suis tombée sous le charme du parc même sous la pluie, le vent et le brouillard, et parce que je place beaucoup d’espoir dans notre prochain séjour, je tiens à vous faire un article le plus complet possible (cliquez sur les liens!), afin de vous vanter les mérites de cette perle anglaise ! C’est parti pour la découverte du Dartmoor National Park !

 

C’est quoi ? C’est où ? On y va comment? On dort ou?

 

Le Dartmoor est un parc national situé dans le Devon, dans le Sud Ouest de l’Angleterre. Ses 954km2 sont composées de landes (moors), de végétation majoritairement basse, de champs séparés par des haies, de petites routes étroites et sinueuses, de bois et d’étangs. Il s’agit donc d’un parc naturel, ce qui signifie qu’un organisme est chargé de sa gestion, et travaille à la conservation et a la promotion des beautés sauvages et du patrimoine culturel. Vous pourrez y découvrir de nombreux sites datant de l’ère préhistorique ou un peu plus récents, des bâtiments médiévaux, des sources, d’anciens villages ou des ruines tout droit sorties d’un ouvrage sur les druides ! 

 

 

Une partie du site est a usage militaire et peut donc être fermée a certaines périodes de l’année, mais le parc est tellement grand que cela n’en gène en rien la découverte. Vous y trouverez également des villages « modernes »,  et des fermes en exploitation, qui sont intégrées dans le processus de conservation du parc. Il est tellement agréable de replonger dans cet esprit de partage et de préservation, et de croiser sur le bord de la route, devant le portail d’une ferme, un panier de produits frais (œufs, légumes, etc.), dans lequel vous pouvez vous servir monnayant bien entendu un paiement que vous déposerez dans une petite boite. Cela nous a rappelé l’Australie, ou nous avions découvert ce principe, qui pousse a l’honnêteté tellement il est basé sur la confiance. 

 

Le parc est aussi très riche en termes de faune. Vous pourrez y croiser des biches, de plus petits animaux (renards, blaireaux), des moutons ou encore des saumons qui viennent en été frayer dans certaines rivières. Mais mon cœur a plus spécifiquement battu pour les poneys du parc, élevés en semi-liberté. Le Dartmoor pony est une espèce protégée, qui vit dans le sud de l’Angleterre depuis des siècles, mais qui a malheureusement vu son nombre diminuer dramatiquement sur les dernières décennies. A l’état semi-sauvage donc, vous pouvez a tout moment les voir traverser la route. Ce fut bref mais ce fut intense. Et nous avons hâte de les croiser à nouveau ! La Dartmoor Pony Society est une association qui travaille  à leur conservation, encadrant leur reproduction et la vente des spécimens a travers le monde. S’agissant d’une espèce protégée , il est interdit de les nourrir, au risque de leur faire du mal et de causer des problèmes de sante aux animaux qui par ailleurs trouvent tout ce dont ils ont besoin dans la végétation du parc, et grâce aux différents points d ‘eau qui jalonnent le paysage. 

 

Pour se rendre dans le Dartmoor, le plus pratique reste la location d’une voiture dans les villes d’Exeter ou encore Plymouth, qui se situent a environ 30 minutes du parc.

Cependant, je sais que certains d’entre vous n‘ont pas cette possibilité, c’est pourquoi j’ai creusé un peu plus pour trouver une alternative ! Et il semblerait qu’un bus scénique (le Haytor Hobba bus – ligne 271) fasse une boucle dans tout l’Est du parc, en partant de, et revenant a Newton Abbot. Il est possible de s’arrêter en cours de route et de profiter ensuite du parc à pied ! Mais il semblerait que ce bus ne soit pas en service tous les jours, a contrôler donc, via le site internet ou en passant un petit coup de téléphone au visitor center du parc. Pour vous rendre a Newton Abbot, il semblerait que vous puissiez prendre le train depuis Londres Paddington, pour un trajet d’environ 2h30-3h de trajet. Les prix varient vraiment en fonction des périodes et des cartes de réduction !

 

Concernant le logement, quasiment toutes les options sont possibles ! Que vous soyez adeptes du camping (sauvage autorisé si respectueux), des Bed &breakfast, des auberges de jeunesse ou du logement chez l’habitant, tout est possible ! Pour plus de renseignements sur ces options, je vous laisse checker sur internet, je vous mettrais un peu plus bas dans l’article les infos concernant nos choix !
 

C’est bien beau mais on y fait quoi la bas ?

Alors la réponse est : TOUT !

Ce parc offre d’incroyables opportunités et activités, tant que le respect de la nature est la priorité ! Vous pouvez ainsi faire de la randonnée, du bénévolat ponctuel ou plus long terme, du vélo, de l’équitation, de l’escalade, du canoë, ou plus original, des courses d’orientation en mode chasse aux trésors, ou du geo-catching, activité qui a l’air vraiment super chouette et qui pourrait constituer le clou de notre prochain séjour. Un vrai régal pour les amoureux de grand air !

 

Petite précision, il semblerait que de nombreuses personnes se perdent dans le parc, il est donc important de partir bien équipés, et de savoir se servir d’une boussole. Ou de demander les services d’un guide ! Dans tous les cas, soyez surs de ne pas vous éloigner des chemins et sentiers !

 

Il est également possible de prendre part a différents événements organises par le parc, et de se joindre par exemple au groupe d’observation de la faune et de la flore. Pour plus d’information sur l’agenda, c’est par ici !

 

Si comme nous vous avez par malheur quelques heures/semaines/mois (ahah) de pluie pendant votre séjour, n’hésitez pas à jeter un œil aux expositions offertes par les visitor center, qui semblent être très instructives !

 

Et nous là-dedans ?

 

Comme je vous le disais en introduction, il n’a cessé de pleuvoir lors de notre passage dans le parc, ce qui a fortement impacté notre séjour. Nous n’avons pas pu faire de randonnée, mais avons tout de même tenus a marcher un peu jusqu’au lieu dit « Grimspound », a quelques centaines de mètres de la route principale. Il s’agit des ruines d’un settlement datant de l’âge de bronze. La colline offre également un incroyable point de vue (par temps clair, j’imagine que c’est encore plus vrai, ahah) sur les vallées environnantes. Je conseille vivement cette petite marche, qui peut être assez rapide (même pas 15 minutes si vous montez juste au sommet et faites ensuite demi-tour), mais très impressionnante. 

 

Le premier soir, nous nous sommes arrêtés au Tavistock Inn, situé dans le petit village de Newton Abbot, au milieu du parc. Gros coup de foudre. Un vrai repère de hobbits, dans le bon sens du terme. Nous avons eu l’impression d’être en dehors du temps. Plafond bas, houblon séché, feu de cheminée et habitués au comptoir, sans parler du chat perché sur le tabouret, vous invitent a oublier tout ce qui est a l’extérieur et a vous perdre dans les contes et songes qui entourent le Dartmoor. Nous y avons également diné, et tant le choix que la qualité sont à tomber ! La cuisinière a même accepté de nous préparer des sandwiches (qui sont sur la carte), mais a emporter. Nous étions encore a ce moment optimistes sur le climat du lendemain et nos espoirs de randonnée toujours existants ! Bref, un moment magique ! Il semblerait qu’un jardin soit aussi ouvert en belle saison !

 

Pour le logement, nous avons été dirige par l’aubergiste vers la petite ferme de Lower Town, située non loin de l’auberge. Nous avons été très bien accueillis par Luke et Hanna, qui nous ont vraiment fait nous sentir chez nous ! Le prix n’est pas cheap, c’est sur, et la salle de bain commune peut surprendre, mais tout dans la ferme est fait de manière écolo, et c’est un gros point fort en ce qui me concerne ! Le cadre est vraiment mignon, le salon avec le feu de cheminée et le café ou the en libre accès permanent sont un vrai plus par temps pluvieux ! Hanna nous a conseille pour la promenade, et vous pourrez aussi trouver chez eux de nombreux guides et livres pour la visite du parc ! Ils aiment leur parc, et ca se sent ! La ferme accepte vos montures si vous venez avec votre fidele destrier !

 

Je vous recommande également un cours arret dans la petite ville de Tavistock, à l'ouest du parc, dont les bâtiments du City Hall sont impressionants, et où vous pourrez certains jours trouver un marché de produits locaux!

 

Lors de notre retour en direction de Londres, nous avons de nouveau longé le parc, et avons passé la nuit dans la petite ville d’Okehampton. J’intègre donc ce stop a cet article, puisque la ville est également un point d’entrée dans le parc ! Nous avons dormi au Meadow Lea Guesthouse. La dimension un peu plus grande et le service plus professionnel ne réduisent en rien la générosité et a la sympathie des propriétaires ! Nous avons profite d’un petit déjeuner très varié et très copieux, et d’un lit super king size ou je me suis perdue (la photo c’est cadeau !). Nous avons dine a l’extérieur, dans le restaurant de la taverne (qui fait egalement B&B) The Fountain Inn (le Meadow Lea possède les menus et cartes de tous les restaurants de la ville), dont le cadre nous a encore enchanté, et dont la carte, complètement folle (de l’autruche, du serpent sont parfois disponibles) auront permis de passer une dernière soirée parfaite. Encore une fois, qualité et chaleur de la cheminée ont terminé de peaufiner cette ambiance qui nous est si chère !

 

Voila pour ce qui est de notre expérience, et je vous laisse avec quelques photos, qui je suis sure ne rendent pas justice a la beauté du parc. Pour plus de couleurs, je vous invite donc à vous rendre sur la galerie officielle ou a suivre le compte IG du parc... ou plus simplement à booker vos billets de train vers le Dartmoor au plus vite !

 

 

PS : Le site internet du parc est très complet (mon article ne compile que les informations de base) et vous pourrez y trouver toutes les données et contacts nécessaires, ainsi qu’un bon nombre de cartes a télécharger en PDF. Utilisez bien la barre verticale a gauche sur le site, certaines sous-catégories n’apparaissent pas dans la page pleine. 

 

J'espère avoir réussi à vous donner envie ;)

 

 

Please reload

© 2014 by Wonder_wherewe_Land.