Arty Sunday - Hannah Collins X Noah Purifoy

19 Jul 2015

Un dimanche sans plan précis, c’est assez rare par ici. Je le disais dans un précédent article, j’ai du mal à ne rien prévoir et j’ai toujours une liste super longue de trucs à faire et à voir à Londres (ou ailleurs hein.)
Mais voilà, pas aujourd’hui. On avait prévu de rester tranquillement à la maison, sous la pluie. Mais la faute au soleil et au grand ciel bleu, nous avons décidé d’aller boire un café et croquer un carrott cake au Camden Arts Center, qui se trouve littéralement à 4 minutes à pied de l’appartement.

 

J’ai découvert cet endroit il y a quelques semaines. Je savais que cette galerie d’art possédait un mignon petit jardin, un café, et des plaids à disposition pour se poser dans la pelouse.

 

Bref, aujourd’hui, nous y sommes allés, nous avons profité du café (l’un des meilleurs iced coffee que j’ai pu tester, au passage) et j’ai vu que les galeries étaient gratuites.  

 

Je ne suis généralement pas hyper sensible à l’Art et j’ai parfois du mal à ressentir des choses face à une peinture ou une photo, mais j’ai véritablement eu un coup de cœur pour le travail d’Hannah Collins, dans le cadre de son hommage à Noah Purifoy « The Interior and the Exterior - Noah Purifoy », datant de 2014.

 

Dans cette série de photos, avec et sans cadre, de tailles très variées, l’artiste britannique présente les assemblages de matériaux recyclés mis en place par Purifoy dans l’Ouest des USA. Les photos ont été prises en noir et blanc et sont pour moi très poétiques. On est directement projettés dans cette ambiance de ville américaine abandonnée. Le vent, les ballots de paille qui roulent sur les routes poussiéreuses, tout ca ! Au visuel s’ajoute l’audio puisque des bandes sonores accompagnent l’exposition, et l’on peut y entendre différents contemporains de Purifoy, notamment Ed Ruscha, membre des Black Panthers et artiste engagé dans les 60-70’s.

 

En bref, un artiste au travers des yeux d’un autre artiste, c’est doublement sympa !

 

Les installations de Purifoy peuvent être observées « en pleine nature », car le lieu (dans le désert de Joshua Tree aux USA) est aujourd’hui conservé et géré par une fondation !  

 

Je vous laisse avec quelques photos de l’expo, et des installations dans leur contexte, et n’hésitez pas à regarder online, comme dit plus haut, je ne suis pas une experte et ne pourrais malheureusement pas entrer beaucoup plus dans le détail ! Mais j’ai vraiment beaucoup aimé l'atmosphère!

 

Et ma préférée pour finir!

 

 

 

 Bonne fin de weekend!

 

 

Please reload

© 2014 by Wonder_wherewe_Land.