J’ai testé – Le Stand Up Paddle

14 Aug 2015

 

Souvenez-vous, dans mon plan pour les vacances, je vous parlais de mon envie irrépressible de tester le Stand Up Paddle! Et bien, c'est chose faite! 


Ne voulant pas atterrir dans une école, par hasard, sans avoir eu de bon feeling avec les profs en amont, j'ai fait ma petite recherche via IG. J’ai contacté, en mode "eh kikou j'ai vu de la lumière je suis rentrée" une personne que je suis dans l’ombre depuis un moment, basée sur Montpellier! L’ayant vu pratiquer différents sports de glisse, je me suis dit qu’elle aurait peut-être des bons plans (coucou Mint.and.chocolate, encore merci)! Grand bien m'en a pris! Ni une ni deux, me voilà donc en relation avec Mel, prof de SUP sur la Grande Motte !

 

Le spot se situe à une distance raisonnable de notre lieu de vacances, l’échange d'emails est super fluide et amical, Mel partage même ses conseils restau (oui, la bonne bouffe ça crée des liens !). Ajoutez à cela une flexibilité sur les cours et des prix carrément corrects pour la zone, c'est banco! Mel est une vraie perle, passionnée, et fortement investie dans le Pink Pack (plus de détails par ici, pour les nanas qui aiment bouger).  

N'hésitez pas à passer la voir si le SUP dans le SUD vous branche (huhu)!

 

Et donc, j’ai embarqué mes 5 copines dans l’aventure ! Récap de cette heure et demi de rire, en quelques lignes!

 

Credits photos : Thorsten Gohl for National Geographic Vancouver

 

 

Petit rappel, qu'est-ce que le SUP?

 

Le stand up paddle aussi nommé SUP voire planche à rame, est un sport de glisse nautique où le pratiquant est debout sur une planche plus longue qu’une planche de surf classique, se propulsant à l’aide d’une pagaie.

Ce sport est né dans les années 1960 à Hawaï mais a très vite été dépassé par l’arrivée des planches courtes. Il est revenu sur le devant de la scène lors d’une compétition à Hawaï encore, organisée en 2004. Depuis lors cette discipline se développe peu à peu et il devient rare sur les spots de France, lorsque les vagues restent petites, de ne pas voir évoluer un SUP. Depuis novembre 2009 une section dédiée a vu le jour au sein de la Fédération française de surf, et dans ce pays les compétitions et la réglementation de ce sport dépendent de cette fédération.

Voilà pour la théorie!

 

En pratique, voici comment la séance d'initiation s'est passée pour nous!

 

  • Rendez-vous sur la plage à 18h30. Pour faciliter l’apprentissage, on fait confiance au prof qui choisit les horaires où le plan d’eau sera le plus calme et plat possible. A la Grande Motte par exemple, on privilégie le matin tôt ou la fin de journée! Maillot de bain, crème solaire, c'est tout ce dont vous aurez besoin! Si vous portez une paire de lunettes, assurez-vous qu’elles ne puissent pas de rejoindre les profondeurs en cas de chute.

  • On vous attribue une planche et une pagaie, et le cours théorique hors de l'eau commence. Pendant un petit quart d'heure  (inclus ou non dans la séance, vérifiez en amont! Mel nous a fait le brief en plus de l’heure de cours, ce qui laisse plus de temps pour s'amuser dans l'eau ensuite), on apprend à régler sa pagaie, a la tenir, et les mouvements de base pour se maintenir sur la planche (ou placer ses pieds et comment passer de la position "Genoux" a celle "Debout et j'ai trop la classe, ou presque")

  • On porte la planche (oui, ça fait partie du jeu... et ce n’est pas le plus simple ^^) et on se met à l'eau. On découvre les premières sensations à genoux, on pagaie un peu, puis on se relève. La position debout vient finalement assez vite.

  • On rame à droite, puis à gauche, et on changer de côté le plus rapidement possible pour pagayer plus vite. Et pour gagner la petite course, bien sûr. 

  • En fonction des vagues inattendues et des carambolages avec les copines, on tombe, on boit la tasse, on rigole, et on profite du paysage et du soleil qui se couche.

  • Et enfin, on s'essaye à de petits pas sur le SUP, d'avant en arrière, pour tenter ensuite la technique du virage pivot. Ce virage pendant lequel le nez de la planche se lève, le pied arrière guidant le tout. La pagaie sert alors (en théorie) de 3eme soutien! Vous savez, ce mouvement que les pros se régalent à faire quand les vagues sont un peu plus hautes!

  • On ne veut plus sortir de l'eau, et on s'amuse, on fait une petite pose de yoga pour rire, et puis enfin, on revient tout doucement vers les bords, fatiguées, mais avec un grand sourire sur le visage.

  • On prend une petite photo souvenir, on fait un gros bisou a Mel, et on file au resto (MONDIEU LA TUERIE) pour reprendre des forces!

 

Mes impressions

 

Si je n'ai de loin pas été la plus douée de la séance, mais j'ai vraiment adoré ce moment, et ce pour différentes raisons. 

 

D'une part parce que Mel a su nous donner les instructions de base (même si personnellement il me faudra encore quelques sessions pour bien les intégrer) tout en nous donnant assez de liberté pour expérimenter les sensations. Et, moi qui suis assez impatiente en général, j’ai été ravie de pouvoir « ressentir » la glisse dès la première heure !  


D’autre part parce qu'on a beaucoup ri avec les copines, et ça c'est un gros plus! Tentez a plusieurs, ça vaut vraiment le coup! Et quel plaisir de prendre le large et de voir, au loin, tous ces gens qui s'agglutinent sur la plage ! Un vrai sentiment de liberté !

 

Et finalement, parce que c'était un petit "rêve" qui se réalisait (oui, tout ça !)  et que faire du SUP au soleil couchant, ce n'est pas que pour les surfeuses hawaïennes!

En France aussi on a ce qu'il faut, il suffit de chercher! Pour un paysage plus sauvage, jetez un oeil aux etangs carmarguais! 

 

En un mot, si vous êtes épris de liberté et que vous voulez faire du sport ( des courbatures ? Oui, c'est certain !) tout en profitant d’un cadre superbe, foncez!

 

Mel vous attend sur la plage la Rose des vents, Quartier du Couchant, accès 33 à la Grande Motte! Les cours (tous niveaux) sont dispensés le matin et en soirée, et les locations de planche se font toute la journée ! SUP simple ou SUP Yoga, à vous de choisir ! Jetez donc un œil a son IG pour plus de détails! 

 

Allez, sur ce, je m'en vais checker si je peux prendre un cours soon soon à Londres! 

 

Des bisous

 

 Credits photos : Instagram @melcarle et @wonder_wherewe_land

 

 

Please reload

© 2014 by Wonder_wherewe_Land.