Dans la Carmague londonienne - London Wetland Centre

Si vous me suivez depuis quelques temps, vous aurez remarqué mon penchant très très marqué pour les promenades en pleine nature, ou tout du moins qui m'offrent des bouffées d'air un peu plus pures. Si vous couplez à cela ma grande passion des petites bêtes, vous ne serez donc pas étonnés de savoir que le London Wetland Centre était sur ma liste des choses à voir et à faire à Londres. Une case de plus de cochée sur cette liste, grâce à ma cousine Caro qui est venue passer ce long weekend avec nous, et qui partage le même gout pour les grands espaces!


En bref, je dirais seulement que cet espace est une bulle de nature, de dépaysement (coucou la Camargue, l'Afrique du Sud et l'Australie - oui, j'ai pensé à tous ces endroits pendant notre après-midi... Ahem) et d'émerveillement.

Il n'est pas indispensable d'être fan d'oiseaux (je ne le suis absolument pas) pour se régaler et se laisser envahir par une nature magique. Cachez-vous dans l'une des "hide", laissez courir votre regard sur les étangs, attrapez (ou non) une paire de jumelles à disposition, et observez. Qui sait, le calme et le temps suspendu seront peut-être rompus par un héron qui pêche, voire même par un renard sur l'autre rive, qui tente de voler les œufs d'oies mécontentes?!



Le London Wetland Centre, c'est quoi?

En gros, le principe fut de transformer un réservoir d'eau public en espace agréable pour la faune et la flore, et d'attendre que celles-ci viennent habiter les lieux de leur plein gré. Mission accomplie!

Les bénévoles et travailleurs du centre participent aujourd'hui à la conservation d'espèces en danger, ou d'espèces plus communes, en organisant des comptages réguliers, en répondant a des besoins spécifiques, et en sensibilisant les visiteurs du parc.

L'espace dédié est immense, nous nous y sommes promenées de 11h30 à 17h, profitant des nombreux bancs, tables et du café en bord d'eau pour des petites pauses au soleil. Les petits ponts, les espaces pour enfants (à la découverte des insectes, épuisettes a la main), les nombreuses caches donnant sur les étangs, sont autant de points ponctuant la visite, qui appellent a respecter le calme et la tranquillité des lieux.

Un nombre incalculable d'espèces y vivent tranquillement, vous découvrirez les espaces marécageux et aquatiques de différentes parties du globe, ainsi qu'un mignon couple de loutres en captivité. Je ne suis normalement pas trop fan quand il s'agit de garder des animaux captifs, mais dans ce cas précis, elles semblent vraiment très heureuses.

Infos pratiques

Le parc est ouvert presque tous les jours de l'année, excepté à Noel.

Les horaires varient en fonction de la saison, voire ici.

L'accès est très simple. Il vous suffira de prendre le métro jusqu'à Hammersmith, puis le bus 283 vous déposera directement à l'entrée du parc. (Queen Elizabeth's Walk Barnes, London SW13 9WT)

Notez que l'entrée est payante. En réservant en ligne, vous aurez droit à une réduction de 3£ environ. (10£ donc)

Si vous voulez en profitez pleinement, évitez les périodes de grande affluence. Ceci étant dit, nous y sommes allées un jour de super temps, un dimanche de Bank Holiday weekend, et les grands espaces absorbent plutôt bien le flot de visiteurs!

Les familles et les écoles sont les bienvenues, et un tas d'activités sont à leur disposition. Idem pour les individuels, de nombreuses visites guidées sont possibles. Pour les loutres, je vous conseille de passer hors des horaires de "nourrissage" indiqués. Sinon, armez-vous de patience et de self-control pour jouer des coudes le long de la barrière. Parfois, des horaires « surprises » sont ajoutés, et récompenseront votre passage impromptu !


En bref, une après-midi parfaite un peu hors du temps! A faire et refaire (vous pouvez adhérer a l'association, pour accéder au parc à tout moment, gratuitement).


Retrouvez toutes les informations sur les 9 Wetland centres du pays par ici !

© 2014 by Wonder_wherewe_Land.