L'été au potager - Beignets de fleurs de courgettes

8 Aug 2016

 

Pour moi, la cuisine est avant tout inspirée. Par les fonds de tiroir le plus souvent, par un joli ingrédient de temps en temps, croisé au détour d’un rayon ou d’une étale de marché.

 

 

En arrivant cet après-midi dans le potager de mes beaux-parents, dont nous avons la responsabilité pendant leurs vacances, je n’étais pas triste de voir que presque tous les légumes étaient en retard. De jolies grappes de tomates, mais vertes. Des courgettes, mais minuscules. Seules les salades ont commencé à se transformer en building, et le persil a recouvert la ciboulette. Non, je n’étais pas triste, car j’avais déjà une petite idée en tête à la vue de ces jolies fleurs toutes jaunes et oranges…

Les beignets de fleurs de courgettes sont pour moi un peu comme une madeleine de Proust. Il s’agit d’une des spécialités que je dévorais chez ma nounou italienne, qui m’a gardé jusqu’à mes 4 ans. Je ne me rappelle pas de grand-chose de cette époque très lointaine, mais je me rappelle de la tresse (ce fameux fromage qui pendait dans sa cuisine) et des beignets de fleurs de courgettes.

 

Alors ce soir, je me suis lancée, et j’ai tenté !

 

Nous avons accompagné cela d’une salade du jardin, des quelques tomates cerises déjà mures que nous avons pu trouver, et d’une petite baby courgette chacun, laissant aux autres une chance de grandir…

C’est un peu de ce bonheur que je veux partager, ce bonheur de se promener dans le potager lorsque le soleil décline mais que l’air est encore chaud, ce bonheur de sélectionner ses produits, et de les cueillir, de les couper, de mettre les mains dans la terre, et de remercier celle-ci pour ce joli cadeau de soir d’été !

 

Ingrédients pour deux personnes :

  • Une douzaine de fleurs de courgettes (mâles, sans la courgette au bout, ou femelles, avec la courgette au bout, ou les deux)

  • Un œuf

  • 80g de farine

  • 15cl de lait

  • Une botte de persil

  • Une cuillère d’huile d’olive

  • Un fond de poêle d’huile pour la friture (olive ou tournesol)

 

1. Cueillir les fleurs de courgettes, les mâles en coupant au niveau de la tige, et les femelles en gardant la courgette. Les fleurs sont fripées, c’est normal, mais elles doivent être en bon état, d’une jolie couleur, et non humide à leur pointe.

 

2. Couper les fleurs à leur base en retirant toute la partie verte (et réserver les courgettes pour la suite).

 

3. Couper ensuite le bas de la fleur (à environ 1 cm) pour retirer le pistil. Vous pouvez aussi le retirer par le haut en ouvrant délicatement les pétales.

 

4. Éviter de rincer les fleurs, mais si cela est vraiment nécessaire, laisser égoutter sur un papier absorbant afin d’ôter toute trace d’eau, qui risquerait de créer des projections dangereuses au moment de la cuisson.

 

5. Préparer la pâte à beignets en mélangeant la farine, le jaune d’œuf, le lait et la cuillère d’huile d’olive. Saler, poivrer, et ciseler le persil dans la préparation.

 

6. A coté, monter le blanc d’œuf en neige, puis l’incorporer délicatement à la préparation ci-dessus.

 

7. Faire chauffer le bain d’huile dans une poêle. Tremper les fleurs de courgettes dans la préparation à beignets, et veiller à ce qu’on distingue encore leur couleur à travers la couche de pâté. Pour se débarrasser du superflu, rien de mieux que de poser une grille fine sur l’évier et de déposer les fleurs enrobées dessus.

 

8. Une fois que votre huile est chaude, déposer délicatement chaque fleur dans la poêle. Attention aux éclaboussures, ça brule ! Retourner délicatement chaque beignet au bout de 40 secondes environ, et faire frire uniformément. Les beignets doivent être dorés.

 

9. Dès qu’ils sont cuits, poser les beignets sur un papier absorbant (ou sur la grille !) pour enlever l’excédent d’huile.

 

10. Servir chaud ou tiède, accompagné d’une bonne salade et de quelques légumes du jardin (j’ai décidé de garder les petites courgettes crues car elles étaient juste croquantes, mais vous pouvez aussi bien les faire rôtir !)

 

En espérant que cette recette vous plaise, bon appétit !

 

 

Please reload

© 2014 by Wonder_wherewe_Land.