Lectures #4 - Du bon et du moins bon!

22 Jan 2017

Il s'en est passé du temps depuis mon dernier article "lectures" ! Mais je n'ai pas pour autant arrêté de lire évidemment, et voici donc un petit récap de mes dernières aventures littéraires, avec comme indiqué dans le titre, quelques jolies découvertes, et quelques déceptions!

Le résumé: Mettre de l'ordre dans votre intérieur afin d'améliorer votre quotidien et changer littéralement votre vie : voilà de quoi il s'agit ! Vous êtes dubitatif ? Laissez-vous surprendre par la méthode de Marie Kondo qui a déjà séduit plus de 2 millions de lecteurs dans le monde. Pourquoi un tel intérêt pour le rangement ? Parce que la vie commence seulement (véritablement) une fois que l'on a fait du tri. Dans cet essai pratique déjà best-seller, l'auteur nous explique simplement, mais fermement, d'oublier nos bonnes vieilles habitudes : passer une journée par an à tout jeter ne sert à rien ! S'attaquer à chaque pièce l'une après l'autre non plus... En procédant ainsi, dans quelques jours, vous nagerez de nouveau en plein désordre. Le rangement doit être un moment privilégié. Et chaque objet qui nous entoure doit nous procurer de la joie. Vraiment. Si ce n'est pas le cas, alors il faut s'en débarrasser. Tout de suite. Vous voulez en savoir plus? Entrez dans le monde magique du rangement, et attendez-vous à quelques surprises, car lorsqu'on y voit clair, notre regard sur la vie change...


Mes impressions: J'ai attaqué ce livre au moment de mon emménagement et je me suis dis que ce serait le moment le plus parfait, pouvant ainsi, armée de toutes les astuces promises dans ce livre, faire un tri important dans les affaires qui étaient restées endormies, pendant deux ans, dans un grenier en France. Un peu comme un Zéro Dechet de Bea Johnson à la sauce rangement. Bilan? J'ai détesté ce livre et chose rare, je ne l'ai même pas terminé. Je l'ai trouvé mal écrit (ou traduit?) tout d'abord, très doctrinal et excessif, et par moment à la limite du condescendant. Jeter les affaires de nos proches à leur insu?! Vraiment? Les "astuces" décrites manquent pour moi de vérité et sont pourtant présentées comme une vraie religion qui changera complètement votre vie et votre monde. Vous l'aurez compris, c'est donc très déçue que j'ai mis mon livre sur la pile des "a donner". Car non, chère Marie, toutes les affaires que je ne veux plus ne partiront pas directement à la poubelle, il existe d'autres moyens de faire du tri ;)

Résumé : Embarquez avec Sarah Marquis pour une incroyable traversée à pied de l'Australie. Pour la première fois, après 23 ans d'expéditions, l'aventurière des sables se lance un défi encore plus fou, encore plus extrême pour réaliser son rêve : un face-à-face avec la nature de 4 mois sans vivres ni ressources. Livrée à elle-même, elle affronte les Kimberley, ses savanes, ses gorges et ses forêts tropicales, terre vierge et redoutable. Pour survivre, la connaissance et la maîtrise de la faune et de la flore sont ses meilleurs atouts. La récolte des fruits du baobab et la chasse aux insectes ou aux serpents sont ses rituels quotidiens. Pour manger, elle a dû parfaire l'art de la pêche, pour puiser l'eau douce, elle a dû maîtriser le calendrier des marées puis la rendre potable grâce à un filtre en céramique. Il ne faut rien négliger, ni la chaire délicieuse des branches des arbres Pandanu, ni les vertus médicinales des plantes du bush. À l'aube, fronde et machette à la taille, Sarah, près d'un abreuvoir naturel et garde-manger pour tous les prédateurs, installe ses pièges à crabes et ses filets de pêche. Au royaume des crocodiles, elle est sur le qui-vive car elle sait que la moindre négligence pourrait lui être fatale... Le soir venu, au campement, une fois le panneau solaire en charge et la caméra infrarouge lancée, laissez-vous comme elle bercer par le roulis du hamac et goûtez à la nuit sauvage. Toute sa vie, Sarah s'est préparée pour ce challenge. De son propre aveu, la plus difficile de ses expéditions. Dans Instincts, elle vous invite à la partager.


Mes impressions : J'ai acheté ce livre pour sa couverture tout d'abord, prometteuse de folles aventures dans le Bush ensoleillé australien. Puis pour l'histoire aussi, très attirée en ce moment par le concept même de marcher pour voyager. Dans ce livre donc vous suivrez Sarah dans son aventure au sein des Kimberley, dans le Nord Ouest de l'Australie. Écriture légère, suspens et superbes descriptions assorties de photos, j'ai dévoré ce livre en une soirée. Si vous l'aimez, je vous invite a regarder le film Tracks, qui se déroule dans les années 70 et représente pour moi le parfait complément visuel de l'ouvrage précité.

Résumé : Être Harry Potter n’a jamais été facile et ne l’est pas davantage depuis qu’il est un employé surmené du Ministère de la Magie, marié et père de trois enfants. Tandis que Harry se débat avec un passé qui refuse de le laisser en paix, son plus jeune fils, Albus, doit lutter avec le poids d’un héritage familial dont il n’a jamais voulu. Le destin vient fusionner passé et présent. Père et fils se retrouvent face à une dure vérité : parfois, les ténèbres surviennent des endroits les plus inattendus.

 

Mes impressions : Impatiente de découvrir ce dernier opus de la Saga Potter, j'ai acheté cet ouvrage en anglais l'été dernier lors d'un passage à l'aéroport de Londres. Si le style pièce de théâtre (scénario) surprend au début et frustre un peu (on a l'impression qu'on manque un peu de détails contextuels parfois), cela fait toujours plaisir de retrouver la tribu dans de nouvelles aventures. L'histoire ne casse pas 3 pattes à un hippogriffe, mais Harry reste Harry, tout comme Hermione et Ron! Une fois habituée au style et lançant mon imagination visuelle à plein régime, je me suis facilement laissée embarquée. Un bilan plutôt positif donc!

Résumé: Tout commence le jour où Alice, une jeune femme dynamique et audacieuse, retrouve son ami d'enfance, Jérémie. Devenu prêtre de campagne, il lui confie être accablé par le faible nombre de fidèles qui le suivent. Athée et conseillère en communication, Alice se met en tête de l'aider à sa manière. Amenée par la force des choses à se plonger dans le monde de la spiritualité, du christianisme à l'hindouisme, du taoïsme au bouddhisme, Alice va découvrir une vérité universelle particulièrement troublante. Une vérité concernant l'homme et la clé de son épanouissement, passée sous silence par les religieux, perdue au fil des siècles... Dans ce nouveau roman émouvant et captivant, Laurent Gounelle nous entraîne dans un univers passionnant à la découverte de ce qui permet à l'homme de s'élever dans une autre dimension, où ses actes sont puissants et sa joie, un état durable.

 

Mes impressions : De manière assez surprenante, j'ai eu beaucoup de mal à rentrer dans ce livre. D'habitude j'accroche plutôt bien avec le style de Gounelle et je ne saurais pas dire ce qui m'a bloqué au début. Le côté caricatural des personnages? La thématique religieuse assumée? Et pourtant ce n'était pas faute de visualiser parfaitement le décor de l'histoire, qui se déroule entre la Tour Montparnasse et Cluny en Bourgogne. Mais au fil des pages, on commence à comprendre et à se laisser aller, guidé par les démonstrations de l'auteur! Le décryptage de textes sacrés est vraiment intéressant et bien amené. Une lecture plutôt appréciée donc!

Résumé : Maud, vingt et un ans, cache sa beauté et ses idéaux derrière de vilaines lunettes. Elle s'engage dans une ONG et se retrouve au volant d'un quinze tonnes sur les routes de la Bosnie en guerre. Alex, Lionel, Marc et Vauthier, qui l'accompagnent dans ce convoi, sont bien différents de l'image habituelle des volontaires humanitaires. Un à un, ils vont lui révéler les blessures secrètes de leur existence. Et la véritable nature de leur chargement. À l'heure où la violence s'invite au cœur de l'Europe, y a-t-il encore une place pour la neutralité de l'action humanitaire ? N'est-il pas temps, désormais, de prendre les armes ?

 

Mes impressions : Rufin est un auteur pour lequel j'ai un attachement particulier, ancien humanitaire issue de la génération de ceux qui donnaient tout (voir trop). Ses livres sont en général de beaux et poignants témoignages. Celui ci, de par son nom, m'a spontanément parlé, travaillant presque quotidiennement sur cette thématique. Mais j'ai donc approché ce livre avec une attente académique, à la recherche d'informations. Que nenni, il s'agit bien d'un roman, et celui ci plaira définitivement au plus grand nombre, nous embarquant dans une aventure périlleuse, ou nous suivrons des personnages (un peu caricaturaux encore une fois) assez attachants. Entre Lyon et le Kosovo, Rufin nous propose cette fois un retour en arrière au sein d'un conflit d'un autre temps, et questionne la limite entre le bien et le mal au niveau individuel, le lien ténu entre valeurs humanitaires et engagement militant, dans un tourbillon de sentiments et d'émotions à la limite du bestial! Un livre qui se dévore aussi!

 

Voilà donc quelques idées lectures qui je l'espère vous inspireront. J'ai décidé de mentionner également les petites déceptions car finalement, cela peut aussi vous êtes utile!

 

Si vous avez lu ces livres et que votre avis est complètement différent n'hésitez pas m'en dire plus ci-dessous, je serai ravie d'entendre votre opinion!

 

Please reload

© 2014 by Wonder_wherewe_Land.