Van Life #1- Don't call it a dream...

23 Feb 2017

Si vous me suivez sur Instagram et par ici, vous avez peut être compris que la route fait partie intégrante de ma conception du voyage. Je ne peux que difficilement imaginer ce dernier comme une chose statique, fixe, et dénuée de cette pointe d’aventure propre au si bien nommé, et parfois galvaudé, road-trip.

 

Depuis des années, N. et moi-même avons pour habitude de louer voiture ou van, et d’enchainer les kilomètres, dans cette quête perpétuelle du prochain spot magique. Le Sud-Ouest des USA, l’Australie, l’Afrique du Sud, l’Ecosse sont autant de destinations que nous avons appris à connaitre par leurs routes, grandes high-ways ou chemins de traverses.

 

 

 

Tant est si bien que je me suis mise à rêver, depuis quelques mois, d’acquérir une petite maisonnette sur roues (un van quoi, je vous rassure, la roulotte ce n’est pas pour tout de suite !) pour partir a l’aventure plus souvent, plus proche, et pour moins longtemps.  Les recherches durent un peu, on vadrouille à droite à gauche pour des essais, j’ai mis mes proches sur le coup, mais pour le moment, je n’ai pas trouvé mon carrosse idéal. Je ne désespère pas, et au fur et à mesure que les semaines filent, j’en apprends d’avantage sur les modèles, les pièges à éviter, les petites astuces et les aspects techniques de mon rêve. Petit à petit, le rêve en question se transforme en plan, et qui sait peut-être bientôt, en réalité.

 

 

 

Sans vraiment savoir de quoi sera suivi ce premier article sur le sujet, je me suis dit que peut- être, cela pourrait vous intéresser. Que peut-être, l’évolution de ce rêve pourrait vous inspirer. Ou plus humblement, que peut-être, vous auriez envie de le partager, que vous auriez des conseils à me donner, ou envie d’échanger sur le sujet. Alors qui sait, peut-être que la réalisation de mon projet prendra plus de temps que prévu.

 

Mais, ça vous dirait de (faire) vivre ce rêve avec moi ?

 

 

Peut-être cet article sera-t-il suivi de tutoriels très détaillés sur l’aménagement de notre 4 roues, peut-être sera-t-il tout simplement suivi d’inspirations photos, peut-être d’idées d’itinéraires européens. Peut-être. Je n’en sais rien. Des idées, j’en ai des tas.  

 

Mais pour le moment, je voudrais partager un peu d’émotions. Et quelques faits. Parce qu’au fil de nos voyages, j’ai pris des notes. Parce que la van life, ce sont de beaux moments, magiques, mais aussi des instants volés, des instants partagés, et des instants… un peu moins glamours !

 

Parce que la van life, ça commence par …

 

  • des bouffées de vie humaine lors des pauses au pub ou au bar

  • laisser son esprit divaguer comme défilent les chiffres sur compteur

  • des aurores tiraillées entre appel de la couette et lever de soleils

  • des bruits dans la nuit

  • une vie ou chaque chose est à sa place (parfois!)

  • la possibilité de changer ses plans au derniers moments

  • le bruit des oiseaux qui sautillent sur le toit (et les mouettes, ces éléphants volants !)

  • des rencontres impromptues sur les parkings

  • s'arrêter de nuit et découvrir la beauté des lieux au réveil

  • apprendre a vivre avec les moutisques, mouches ou midgies

  • cuisiner en exterieur

  • le regard amusé de vieux couples (leur rappelle-t-on leur jeunesse?)

  • des heures et des heures de musique douteuse (et de la bonne aussi!)

  • se demander parfois si on est au bon endroit (la réponse est.. toujours!)

  • sortir la table pour l'apero dans des endroits magiques et se sentir seuls au monde

  • passer parfois de longues minutes à orienter son lit "a plat"

  • se contenter d’une toilette rapide parfois

  • et faire pipi dans les bois !

  • la buée sur les vitres pendant le repas

 

  • la visite des moutons, canards ou autres animaux curieux

  • apprendre à être un peu moins pudique (j'ai pas dis courir nue dans les rues hein)

  • dormir dans une tenue moins glamour (ok j'avoue, à la maison aussi je suis en legging et t-shirt)

  • garder sa frontale a portee de main la nuit

  • collecter des souvenirs et les accumuler sur le tableau de bord

  • réapprendre à lire une carte et a en transmettre les infos au conducteur

  • s'adapter au climat et cuisiner en tongs, ou en k-way!

  • parfois craquer pour une auberge, un hôtel ou un camping (douche chaude a volonté !)

  • vivre une ville différemment et chercher des parkings faciles et les zones industrielles (et au final, toujours préférer la campagne !)

  • le bruit de la pluie ou de la grêle sur la carrosserie

  • penser à remplir ses bidons d'eau quand c'est possible

  • et donc guetter les robinets assez hauts ou les tuyaux

  • se coucher a 21h et se lever à 6h

  • des frissons quand la porte coulisse pour la première fois le matin, dans un endroit inconnu

  • budgéter son essence et comparer les prix dans les stations services sur la route "jusqu'au moment ou on a plus le choix"

  • tomber en rade de moteur et passer 2 jours dans un bled paumé

  • l'intimité de la nature qui s'éveille le matin très tôt

  • revenir de promenade et de rando quand les autres démarrent a peine

  • ...

 

 A bientot pour la suite...

 

 

Please reload

© 2014 by Wonder_wherewe_Land.