Balcon et poésie!

15 May 2017

Hello tout le monde !

 

Cela fait un moment que je n’ai pas posté d’article sur le blog. Mais comme vous vous en doutez, la vie ne s’est pas arrêtée pour autant. Bien au contraire, et c’est pour cela que le rythme a ralenti par ici.

 

J’ai terminé mon contrat avec mon employeur suisse, continué celui qui sera ma principale activité pour les prochains mois (je travaille maintenant depuis chez moi, pour mon ancien employeur anglais), et je suis partie en vacances. Des vacances incroyables, que j’ai hâte de vous raconter. Les articles sont en cours, et j’espère pouvoir les poster très bientôt, ici mais aussi sur le blog Pink Pack. Une tonne de choses hyper sympas se préparent, de petites escapades et des projets très chouettes (notamment le pimpage de Lucette!) vont rythmer l’été qui approche maintenant à grands pas.

 

Mais en attendant de pouvoir pour parler de tout ça, je voulais revenir en douceur ! Et quoi de mieux pour faire cela naturellement que de parler…nature !?

 

Depuis quelques années, Nico et moi faisons pousser des trucs. Des graines récupérées dans nos légumes, des graines achetées exprès, des plans repiqués, bref, on fait pousser. Et parfois, on récolte aussi ! Avant de partir en Angleterre, nous avions tomates et poivrons, à Londres, herbes aromatiques sur le bord de la fenêtre, et maintenant que nous possédons un balcon d’une taille correcte, nous nous lançons dans d’autres variétés.

 

Je crois que c’est ce plaisir de voir la nature faire son travail sous nos yeux qui renforce notre fascination au quotidien. Voir les graines germer, puis grandir, voir les fleurs s’ouvrir puis se transformer, les fruits petit à petit se dessiner, et attendre, attendre. Apprendre la patience. Savourer un fruit ou un légume que l’on a attendu, c’est une expérience tellement plus agréable que d’attraper un paquet bien emballé au supermarché.

 

Alors bien sûr, parfois, ça ne fonctionne pas. On lit, on se documente, on échange avec les copains et la famille pour comprendre. Ah, une tomate n’est pas juste une tomate, voyez-vous. Différents types de tomates, différents besoins et différents fonctionnements. Oui, cela peut paraître évident à certains qui pratiquent l’art du jardinage depuis des lustres. Mais nous, parfaits petits rats des villes ayant pourtant grandis dans les champs (et dans les potagers de nos grands-parents !), nous avons perdu le fil.

 

Qu’il est bon de se reconnecter à des choses vraies, qu’il est bon de passer des heures à grattouiller la terre, qu’il est bon de ne penser à rien quand on repique ses petits plants ou que l’on verse tout doucement l’eau de pluie récupérée dans l’arrosoir.

 

Et puis rien ne vaut ces petits moments, matin ou soir, où l’on découvre avec stupéfaction que la petite graine d’hier est déjà devenue une jolie feuille. On pourrait presque la voir pousser, là, sous nos yeux, tant elle cherche à grandir vite vite vite ! Prends ton temps, nous t'attendrons, petit radis.

 

Oh jolie Nature, merci !

 

- Menthe - 

- Menthe réglisse -  

- Radis et coquilles d’œufs -  

- Ciboulette - 

- Tomates cerise, rouges et jaunes - 

 

 

Please reload

© 2014 by Wonder_wherewe_Land.