Pink Pack #2 - Premières rencontres, Sosh Freestyle Cup et Roxy Fitness à Marseille

6 Sep 2017

Salut tout le monde !

 

J’espère que cette rentrée se passe bien et que le retour au bureau n’est pas trop violent. Par ici, les choses se passent, et s’enchaînent le travail, les weekends, et les voyages. Rien de nouveau sous le soleil, en somme. Je vous jure, on a encore du soleil par ici !

 

Je prends le clavier aujourd’hui pour vous parler un peu du Pink Pack, cette asso dont j’ai rejoint la team rédac en février dernier. Depuis, j’ai pu écrire quelques articles sur le blog PP, et surtout, faire la connaissance, en vrai, de quelques-unes des superwomen qui animent l’association.

 

En effet, en juin dernier se tenait à Marseille un évènement auquel le PP devait prendre part, comme l’année précédente, à savoir la Sosh Freestyle Cup, accompagnée du Roxy Fitness (Run, SUP, Yoga). Si je n’avais, avant cette année, jamais entendu parler de la Sosh, le Roxy Fitness était depuis longtemps sur ma liste des choses à faire. J’avais en 2016 grandement hésité à faire un détour (au cours de notre road-trip de départ de UK) par Newquay, en Angleterre, pour y participer. Mais ce projet avait été contredit par des incompatibilités de calendrier.

Alors quand la team a demandé du renfort pour venir sur l’event, à Marseille, je n’ai pas hésité. Finalement, le PP n’a pu obtenir un stand complet sur le site de la Sosh mais cela a été l’occasion de renforcer un partenariat avec Liv Cycling (qui organise notamment de chouettes bike camp) et de partager un stand, et quelques verres avec ces nanas qui envoient du lourd et qui roulent comme des barges ;) Pour en savoir plus, je vous renvoie à leur présentation ici.

 

Aussi, le Pink Pack a eu la chance d’être suivi par un gentil (et patient) caméraman de la Sosh, et nous attendons le montage de ces images inédites où vous découvrirez que les nanas du PP savent (sans ordre particulier) faire du kite (surtout squatter en plein milieu d’une compét, mais bon), faire du vélo (plus ou moins bien, voire même sans les mains), faire du skate (un peu), tester des produits sport mais pas que (on confirme que vernis à ongles et sports de glisse, c’est pas encore le grand amour. Par contre, les tenues Roxy, là, c’est cœur avec les doigts ! ), conseiller les copines sur du matos, et aussi, participer à des évènements qui challengent les superwomen qui sommeillent en elles (parfois un peu profondément quand la soirée de la veille a duré trop longtemps !).  Promis, je vous balance les images dès que nous y avons accès !

 

Cette participation à la Sosh aura donc été pour moi l’occasion de passer de très bons moments avec les filles, et de me replonger dans mes années « skate » (même si j’en avais à l’époque plus le style que les skills - et aujourd'hui ni l'un ni l'autre) et BMX. Compétitions, démonstrations, commentaires et cheer-leading dans les tribunes, soirées musicales sur la plage, ateliers DIY gratuits, tests de matériel gratuits, la Sosh est un évènement qui ravira tous les fans de soleil, de glisse et de chill.

 

L’évènement dure quelques jours, et on peut entrer gratuitement dans le village, déambuler entre les stands, attraper à boire et à manger et profiter des différentes animations. On peut aussi faire la fête (un peu, beaucoup, passionnément) sur place et terminer dans les bars à proximité (et galérer sérieusement pour se trainer jusqu’à la gare le lendemain matin. N’est pas superwoman qui veut, non mais !).

 

Pour une vidéo de la Sosh, c'est par là

L’un de mes objectifs pour ce weekend à Marseille, donc, était de participer au Roxy Fitness (j’avoue, ceci est un demi-échec !).

 

Cet évènement, pour rappel, regroupe en général 1000 à 2000 participantes, qui peuvent s’inscrire sur 3 « épreuves » (1, 2 ou les 3). La première est un cours de yoga sur la plage, la deuxième un Run de 6km environ, et la dernière une course de SUP. Mon plan était de faire les 3, mais j’avais une entorse à la cheville qui s’est réveillée ce week-end-là, j’ai dû passer mon tour pour la course et le paddle. Déception bien sûr, mais cela m’a aussi permis de me concentrer sur l’organisation (le PP a été mis à contribution par la team Roxy) de l’évènement yoga, auquel bien entendu j’ai pris part.

 

Avec quelques nanas du PP et la team Roxy renforcée d’une grande quantité de bénévoles, nous nous sommes donc retrouvés à 6h du matin sur la plage Bonneveine, pour installer les estrades (pour les professeurs), la déco et les bandeaux Roxy, et positionner les 1500 serviettes qui allaient accueillir les warriors pour des étirements, échauffements et exercices pré-run.

Après un dur et long combat avec une bande de lauriers roses et blancs des plus récalcitrants, une disposition ingénieuse de tapis berbères visuellement attrayants et un vent pas très coopératif, nous avons avalé un grand café et accueillis les yogis. Tels des gardes du corps expérimentés, nous avons rempli notre mission spéciale commandée par la marque. Réserver les premières places à l’avant pour les ambassadrices et pour la poignée d’influenceuses triées sur le volet. Et oui, l’effet de groupe est superbe sur les photos, mais la marque n’oublie pas pour autant de mettre en avant de jolies sportives et les produits de la nouvelle collection. C’est le jeu, et honnêtement, cela ne pose pas de souci, car ces nanas restent accessibles aux 1950 autres, qui souhaiteraient venir leur faire coucou (même si je suis un peu jalouse du cours privé de SUP yoga qu'elles ont reçu la veille, cela va sans dire!)

En vraie fan girl que je suis, j’ai donc pu saluer Justine Mauvin, mais aussi Anne Dubnbdidu et Christelle (Le canard ivre). Photo prise sur le vif (au top de ma photogénie, bien sûr), check !

La séance de yoga a été vraiment cool. Suivre une prof au top, supportée par l’énergie de tellement de nanas, dans un cadre aussi jolie que la plage et la vue sur les montagnes autour de Marseille, en musique et avec le bruit des vagues, est définitivement un grand moment. Je recommande chaudement.

Le Pink Pack a également été représenté dans les épreuves Run (gogogo Leeloo) et SUP (pendant que moi je bronzais sur la plage, bien entendu en m’époumonant, hein !) et n’a pas démérité, loin de la !

C’était très très chouette de voir l’envers du décor, et de partager le stress d’avant évènement avec les tonnes de petites fourmis qui font que ce genre de rassemblement est possible. N’hésitez pas à prendre part à ces events de manière bénévole, ça dynamise à fond les ballons !

 

Le parcours de course permettait de longer la plage et la mer, et il était super chouette de voir de grandes coureuses côtoyer des filles comme vous et moi, parfois en difficulté sur la fin du parcours, mais qui ont TOUTES terminé l’itinéraire. A priori, la boucle de 6km aurait été un peu raccourcie, et je suis donc d’autant plus déçue de n’avoir pu participer, car j’aurai sans difficulté pu la terminer. Mais ce sera pour une autre fois !

 

Le paddle était un joyeux méli-mélo de niveaux, aussi, mais les départs étalés ont permis à tout le monde de se confronter, dans une atmosphère positive, au vent et aux vagues qui n’ont facilité la tâche à personne !

En bref, je reviendrai, cette fois pour participer à toutes les épreuves, dans un esprit de décontraction et de partage avant tout, loin des courses qui mettent en avant chronomètres et performances (ce qui n’est pas du tout ma tasse de thé ou mon objectif).

 

Si toutefois l’aventure vous tente, notez que le prochain Roxy Fitness aura lieu, en France, cet automne, à Hossegor le 8 octobre !

Et sinon, on se donne rendez-vous l’année prochaine.

 

Pour plus d’informations sur le Roxy Fitness du point de vue des bloggeuses, n’hésitez pas à lire l’article de Christelle ici, Anne ici, et à visiter le blog de la marque Roxy, pour y découvrir une petite vidéo officielle pleine de good vibes !

 

PS : Si vous avez envie de faire connaissance avec les nanas du Pink Pack et partager des moments forts, n’hésitez pas à regarder le calendrier des évènements. La glisse estivale laissera ensuite la place aux rides d’hiver, mais il reste encore des places pour les évènements de l’été indien, que ce soit Surf à Hossegor ou Kite au Maroc.

 

Et d’ailleurs, je dis ça je dis rien, mais en ce qui me concerne, mon sac est déjà presque près pour l’une de ces destinations… Petit indice ? Il parait que j’ai glissé dans mon backpack mes plus belles babouches ^^

 

Alors, vous venez ? :D

 

 Petite photo de groupe avec la team Pink Pack et Margaux, du gang Pample Studio.

 

 

Please reload

© 2014 by Wonder_wherewe_Land.