Escapade en Angleterre - Bath, la jolie ville thermale

31 Oct 2017

Je sais, je sais, je prends les choses un peu n’importe comment et mes articles voyage se transforment en un maxi pèle-mêle. Si vous avez du mal à suivre, n’hésitez pas à vous reporter à la carte qui se cache par ici, ça devrait vous aider !  

Bath est le tout dernier stop que nous avons fait lors de notre road-trip écossais, que je n’ai toujours pas fini de vous raconter (mais je travaille dessus, c’est promis). Pour retrouver les premières étapes, c’est par là.

 

Bath est une destination à part entière, et un très gros coup de cœur que nous avons eu. Dès lors, je me suis dit que je pouvais tout à fait la déconnecter du récit global de notre voyage au long court. Et je me suis dit aussi que cela pour vous intéresser, si vous chercher une escapade en terres anglaises, qui soit un peu différente de Londres et pourtant très accessible depuis la France.

Bien entendu, ce qu’il s’est passé avant Bath et ce qu’il s’est passé après ont une importance dans la perception qu’on en a eu. Un peu de contexte alors ?

 

« Notre road-trip écossais touche à sa fin, et nous sommes un peu fatigués par les derniers jours de froid et de pluie qui ont marqué notre redescente depuis l’Ile de Skye. Glasgow nous a peu convaincue, mais notre passage par le Lake District nous a absolument séduits. Nous sommes tombés amoureux de ce petit paradis bucolique et de ses paysages tout aussi féériques que les landes écossaises, parsemées de lochs mystérieux. Mais les jours filent, et il faut penser à redescendre vers Londres, où nous devons rendre le van avant d’amorcer, pour de bon, notre déménagement et notre retour en France.

 

Nous avons besoin de faire une pause et de profiter de ces derniers moments de voyage, sans pour autant subir un rythme soutenu, qui le sera déjà bien assez une fois la boucle bouclée. Alors pourquoi ne pas prendre la direction du Sud, et nous arrêter à Bath. Comme une dernière petite parenthèse. Nous avons entendu beaucoup de bien de cette ville thermale depuis notre arrivée au Royaume-Uni, mais n’avons jamais pris le temps de nous y rendre. Profitons-en. »

Bath est une petite ville du Somerset, plein ouest par rapport à la capitale anglaise. Souvent, les escapades organisées combinent un passage par Bristol en plus de Bath, et c’est ce que nous avions failli faire lors de notre road-trip dans les Cornouailles, avant de décider de nous concentrer sur l’ouest (voir cet article). A noter que plusieurs aéroports français desservent d’ailleurs, et en direct, la ville de Bristol, à 25km de Bath (reliée, évidemment, en train).

 

Bath est donc une ville thermale (étonnant, hein ? Bath – bain – thermal. Voili voilou…) déjà connue et reconnue par les Romains, qui ne s’étaient pas trompés sur les bienfaits de ses sources chaudes. Bath est toujours un lieu où il fait bon se reposer, se promener dans les rues à l’architecture surprenante (entre arches gothique, gravures celtes et colonnes romaines), et profiter d’une importante offre artistique (théâtre, concerts, festivals, etc.).

 

En ce qui nous concerne, après des semaines à fuir la civilisation (j’en rajoute un peu, mais vous verrez dans le récit écossais une étrange tendance à minimiser le temps passé en ville !), nous sommes ravis de déambuler dans une ville à taille humaine, et pour changer, sous un joli ciel bleu. La température reste fraîche, mais nous pouvons profiter des très jolis jardins, des bords de la rivière, et de la piscine sur le roof-top des thermes que nous nous autorisons à explorer ! 

 

Coup de cœur ultime pour ces derniers, la formule « spa et repas au coucher du soleil » a en effet tout bon ! Je vous glisse ici quelques photos qui ne sont pas les miennes, l’appareil photo y étant interdit. Mais celles-ci, je vous l’assure, ne sont pas mensongères. Pensez à passer quelques heures avant pour réserver, comme nous, votre package.

 

« Chaque étape de l'histoire de l'Angleterre est inscrite dans les rues et les murs de la ville ». 

 

Le Royal Crescent est effectivement tout à fait surprenant : cette avenue, classée deuxième rue la plus pittoresque d’Angleterre, rappelle certains des plus beaux bâtiments de l’Ouest londonien. 

Observer les mouettes lors de leur baignade dans les terrasses de la rivière Avon. Prendre une bière en terrasse et manger au restaurant. Découvrir les bains romains, flâner dans les rues et écouter les musiciens. Les super petites adresses ne manquent pas, et je ne vous en recommanderais pas une en particulier. Le choix est tellement immense que chacun pourra y trouver son bonheur.

Photo extraite du site officiel des Roman Baths.

 

Pour ce qui est du logement, nous avions garé le van en extérieur, où les parkings gratuits sont légions. Mais de même que pour les restaurants, le choix est immense, et vous pourrez trouver de très luxueux hôtels comme de très mignons petits Bed&Breakfast.

En bref, une jolie pause de 24 heures, qui aura rempli sa fonction à merveille : nous permettre d’intégrer et digérer les belles aventures passées, et se préparer en douceur pour la suite des aventures et mouvements de l’été 2016.

 

Alors, Bath, ça vous attire ?

 

 

 

 

Please reload

© 2014 by Wonder_wherewe_Land.